Biau Bio

Le 28 novembre 2015, repris jusqu'au 25 aout 2017

Regardez-le comme il est biau
L’ancien picard devenu beau
Il a conquis les intellos
C’est la vedette du dico

Biau Bio y’a plus qu’ça qui compte
Biau Bio vive les écolos

Sur l’étiquette il faut du bio
Sinon je m’éloigne illico
Je ne veux plus que du pain bio
Du beau blé bio c’est mon credo

Biau Bio y’a plus qu’ça qui compte
Biau Bio vive les écolos

Je n’ai que la peau et les os
Je ne veux pas devenir gros
Donner des vers aux asticots
En infectant mes biaux boyaux

Biau Bio c’est la mort qui compte
Biau Bio la fin des haricots

Ils croient pouvoir sauver leur piau
En se passant des médicos
Les vaccins seraient du pipeau
Ils sont laissés sur le carreau

Biau Bio on pourfend la science
Biau Bio c’est la loi des nigauds

Développons l’énergie bio
Le nucléaire est au poteau
Pour de l’électricité bio
Portons l’éolienne en flambeau

Biau Bio on pédale en cadence
Biau Bio pour faire du vélo

Tout est bio même les rots
Comment se passer des robiaux ?
Depuis Ravel le biau léro
Enchante tous les musicaux

Biau Bio la musique en transe
Biau Bio pousse des trémolos

6 commentaires

    1. Bravo Marco, je suis heureuse que tu aimes ce poème qui ressemble à une chanson. J’espère que tu n’as pas eu trop de mal pour l’accès au blog. Je te souhaite un très beau Noël, ainsi qu’à Danièle.

  1. On ne se lasse pas de l’humour dévastateur de Tania Pétille. Son pessimisme hilarant nous accompagne jusqu’au bord du précipice ! Peut-être même au-delà, qui sait ?

    1. Merci Eric. Tes encouragements me font le plus grand bien, d’autant qu’ils viennent d’un artiste dont le talent, l’originalité, la profondeur de vue et l’immense culture donnent du poids à tes jugements. A bientôt.

  2. Chère Tania,
    Je vais apporter de l’eau (filtrée) à ton moulin en te conseillant une saine lecture: « L’écologie en bas de chez moi » de Iegor Gran aux éditions P.O.L.
    A présent que nous sommes assurés de mourir en bonne santé, intéresse-toi au Végan qui dépasse le « bio » en matière de récupération marketing, tu as là, certainement, matière à nous réjouir.
    A bientôt, belle et rebelle Tania

    1. Merci Marie-Hélène pour ta compréhension distanciée des opinions affichées dans mes poèmes qui sont le plus souvent caricaturales certes, mais destinées à frapper la lectrice pour mieux la faire trembler dans ses certitudes… Tu as bien raison de mettre l’accent sur l’aspect marketing de l’intitulé des produits: nous sommes réduits à croire ce qui est écrit sur les étiquettes, comme nous sommes réduits à croire ce que l’on veut bien nous présenter de l’actualité du monde, quitte à découvrir des décennies plus tard les camps de concentration. A nous d’utiliser notre intelligence pour essayer de ne pas nous faire avoir!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *